Nu(e) muet cie Li(Luo), Camille Mutel

• mercredi 07 > samedi 10 novembre
Nu (e) muet est la continuité d’une recherche autour de l’autoportrait dansé. Suite à la cruauté (crue) de Symphonie pour une dissolution et au symbolique d’Effraction de l’oubli, la danseuse Camille Mutel cherche ici l’apparition de l’individu par dérobade de l’image. Une pièce courte, forte et belle, proche de l’esquisse en peinture…

En seconde partie de soirée, projection de Les rêves dansants sur les pas de Pina Bausch, un documentaire réalisé par Anne Linsel et Rainer Hoffmann
Publicités